DBZ POWERS – Le blog d'un fan de DBZ !


Crusaders Kings 2 : un jeu fou

Sorti le 14 février 2012, Crusader Kings 2 appartient à la famille des jeux vidéo de grande stratégie, du type wargames. Développé par le studio suédois Paradox Development Studio et publié par Paradox Interactive, c’est la suite logique du premier opus, qui a vu le jour en 2004. La version sur Mac OS X est apparue le 24 mai 2012, et celle de Linux le 14 janvier 2013.

Présentation du jeu

Dans Crusader Kings 2, le joueur incarnera le rôle d’un dirigeant d’une des familles qui ont régné en Europe. L’aventure se déroule à l’époque médiévale de 1066 à 1453, durant la victoire normande de l’Angleterre et de l’écroulement de Constantinople. Le joueur a la possibilité de guider un comté, un souverain, un royaume, un duché ou encore un empire tout en considérant constamment les interactions féodales. Pour cela, il a une tâche bien chargée pour développer son domaine et, de ce fait, de construire un empire par des guerres, de la diplomatie et des intrigues au fil des générations.

Les concepteurs du jeu ont ajouté plusieurs améliorations par rapport au premier opus. Ils ont apporté de nouvelles mécaniques aux stratèges dont l’apparition d’un conseil qui est une fonctionnalité selon laquelle plusieurs membres se réunissent pour fournir de l’aide dans l’administration, étudient les lois à adopter (qui doivent être validées par la suite par les souverains). Ce conseil ayant de nombreux privilèges, de grands pouvoirs est apte à vous empêcher de renier un titre et attendre ce droit.

Entre autres, il existe des liens qui permettent d’ouvrir les fiches Wikipédia de chaque personnage après une partie. Effectivement, vous avez la possibilité d’y accéder pour interagir avec ces héros.

crusaders-king-2-avis

Qu’est-ce qui rend si incroyable ce jeu ?

Au niveau graphisme, certes ce n’est pas un atout majeur de Wargames, mais de manière générale, la carte est très jolie. Tous les détails sont bien visibles avec toutes les informations y afférentes. Le gameplay est extraordinaire, à la perfection. Il suffit juste de bien comprendre la logique de l’histoire pour plonger par la suite dans une agréable aventure. Les développeurs du jeu ont dû travailler d’arrache-pied pour pouvoir offrir une œuvre aussi parfaite, une authentique reprise de l’époque de la féodalité : les affrontements entre les vassaux, les outrages politiques, le régime économique, militaire et diplomatique d’un conflit, ou le domaine religieux ainsi que d’autres.

Le jeu possède une durée de vie super longue. Il est possible de passer plusieurs dizaines d’heures pour pouvoir finir une seule partie, c’est fou. De plus, le jeu offre l’occasion de rejouer autant de fois que le joueur voudrait. Au niveau sonore, les musiques reflètent parfaitement l’époque médiévale, agréables à l’oreille. Les compositions faites par les différents instruments utilisés sont excellents : les mélodies des flûtes, la violence des affrontements accompagnée de fond acoustique aux tons martiaux. Quant aux scénarios, c’est un succès fou. Le contexte historique du jeu a été entièrement respecté. Ce qui signifie que ses concepteurs ont fait des efforts à trouver les documents nécessaires pour bien reproduire les faits au maximum près. La plupart des évènements de l’époque sont présents.

Et si vous voulez ne pas trop cogiter, profitez de ce jeu ici.


Comments are closed.