DBZ POWERS – Le blog d'un fan de DBZ !


Lego Worlds : mon avis sur le jeu

Les Lego constituent certainement les jeux les plus en vogue de ces dernières années. Avec l’arrivée d’une version numérique du jeu, bon nombre de joueurs retombent en enfance. Mais si à l’époque, les Lego se présentaient comme le meilleur jeu pour assurer un développement rapide de l’imagination de l’enfant, le ton change avec Lego Worlds. Ici, l’esprit créatif du joueur est toujours requis. Mais il est désormais invité à évoluer dans un monde beaucoup plus vaste (avec plusieurs planètes à parcourir) où de nombreux secrets restent à découvrir, et des créatures à dompter. Ici, le joueur est libre de créer ou de détruire. Mais ce n’est pas tout.

Trop de mondes  à conquérir

Lego Worlds est un excellent jeu de construction des temps modernes. Dans l’ensemble, il est plutôt amusant avec les biomes différents à découvrir et les éléments à débloquer. D’ailleurs, il semble y en avoir un peu trop même que très vite cela faire ressurgir les petits défauts du jeu dès le commencement de l’aventure. En effet, Lego Worlds souffre de plusieurs bugs comme l’impossibilité de remonter dans le vaisseau, la caméra, la chute FPS en écran splitté, etc. Et alors que le but du jeu est d’explorer les différents mondes proposés en collectionnant autant de briques dorées que possible, le joueur s’y perd aussi facilement. Heureusement, une narration vidéo assez claire explique au joueur le fonctionnement de chaque outil pour lui permettre de réussir toutes ses quêtes. Mais dans un monde trop accessible, la liberté peut très vite devenir un handicap.

Un Minecraft bien évolué

Minecraft et Lego Worlds ont un aspect similaire, il s’agit pour les deux d’un jeu de construction. Mais si sur le premier, les outils sont presque inaccessibles dès le début, Lego Worlds offre la possibilité de faire preuve d’une bonne créativité dès le début du jeu. Bien évidemment, pour pouvoir accéder à tous les outils, il faudra explorer les divers mondes et réussir plusieurs mini-quêtes. Mais l’histoire reste intéressante en soi.

test-lego-worlds

Le côté pile des quêtes

Sur Lego Worlds, les animaux communs restent accessibles dès le commencement du jeu. Mais tout se complique lorsque le joueur tente de dompter certaines espèces sauvages. Pareil pour certains PNJ qui demandent beaucoup de ruse à la conquête. Le joueur doit ainsi retrouver divers objets avant d’ajouter ces deux éléments à son inventaire. S’il est vrai que le joueur est totalement libre d’aller et de venir dans chaque monde de Lego Worlds, la quête devient rapidement lassante si les objets à trouver sont quasiment introuvables dans un monde un peu trop vaste.

Un mode en ligne assez flou

Lego Worlds propose un mode coopératif, un mode en ligne qui se compose de plusieurs caméras avec le même système de quêtes. Première impression, ce mode multi souffre du même manque de contenu que le mode solo. Bien sûre, l’éditeur du jeu propose plusieurs mises à jour régulières mais s’il fallait tout le temps s’adapter à une nouvelle histoire, on finit par se lasser très vite. L’idéal serait aussi de pouvoir créer son propre monde dans Lego Worlds.


Comments are closed.